MONTRE ÇA JAMAIS À PERSONNE, ORELSAN SOUS UN AUTRE ANGLE

MONTRE ÇA JAMAIS À PERSONNE, ORELSAN SOUS UN AUTRE ANGLE

Le 15 octobre 2021 est sorti en exclusivité sur Prime Video une série documentaire réalisé par Clément Cotentin, petit frère du rappeur Aurélien Cotentin, plus connu sous le nom d’Orelsan. Cette série retrace le parcours de l’artiste, de ses tous début dans la musique, jusqu’à son succès d’aujourd’hui.

Synopsis

 Nous avons donc la chance au cours des 6 épisodes de la série de pouvoir assister au quotidien de 4 vieux ados geeks de Caen qui vacillent entre responsabilités et rêves de succès. Une bande d’amis soudée, formée autour de la passion rap. Nous avons donc : Orelsan, le bosseur passionné, son acolyte Gringe, le grand paresseux de l’équipe, Skread, le beatmaker et grand sage de la bande ainsi que Ablaye, le manager/figurant et source de motivation. En commençant par leurs premiers morceaux et clips, en passant par les premiers succès, mais aussi les premiers échecs et les mauvaises passes. On voit Aurélien se construire, tomber puis se relever, aller de l’avant, toujours accompagné par ses fidèles partenaires.

Cependant, au premiers abords, tout cela ressemble à un documentaire banale sur le parcours d’une célébrité. Mais ce documentaire là n’est pas tout à fait comme les autres.

L’envers du décor

Cette série a d’abord une spécificité intéressante, c’est qu’elle contient de nombreux passages filmés par la caméra de Clément, qui avait comme objectif à l’époque d’en faire un documentaire si ils réussissaient un jour à percer dans la musique, devin donc. Pour notre plus grand bonheur, celui-ci est aussi visionnaire que talentueux car la réalisation du documentaire est vraiment excellente. Que ce soient les interviews des intervenants qui semblent parfois se répondre entre eux, les effets de montage respectant toujours l’univers geek d’Orel’ ou encore le choix des passages de sa carrière, tous se sont montrés pertinents. De plus, le documentaire nous offre une quantité faramineuse d’humour servi par nos 4 compères naturellement drôle, entrecoupée d’anecdotes croustillantes qui raviront les fans de longue date.

Source d’inspiration

Ce qui fait la vraie force de ce documentaire, c’est son histoire et ses protagonistes. 

D’abord l’histoire: c’est une véritable source d’inspiration. Voir une bande de potes partir de rien et réussir malgré les obstacles à remplir un Bercy est forcément motivant et cela fait passer un message fort : avec de la passion et du travail, rien n’est impossible. Une idéologie très à la mode en ce moment, en particulier dans le rap (clin d’œil). Pour ce qui est du personnage, comme on pouvait déjà s’en douter si l’on suivait déjà l’artiste, Orelsan est sûrement l’artiste le plus vrai, sincère et authentique que vous ne verrez jamais.

Orelsan durant son Bercy

Il donne le fond de ses pensées, fait ce qu’il a envie de faire et donne peu d’importance à l’avis des autres tant que ses amis valident. La thèse du documentaire est rafraîchissante et synonyme d’espoir dans une industrie qui, passé un certain niveau de succès, ne connaît plus que des artistes imbus de leurs personnes, développant toutes sortes de troubles psychologiques causés par leur soudaine réussite. Orelsan quant à lui préfère rester humble et ne pas surjouer son propre personnage, pour notre plus grand bonheur. Cette série est une réussite et signe un tournant pour Aurélien Cotentin à l’aube de la sortie de son nouvel album.

scopemag

Média de passionnés

ARTICLES SIMILAIRES

LONSDALE, L’HISTOIRE D’UNE MARQUE DÉCHUE

LONSDALE, L’HISTOIRE D’UNE MARQUE DÉCHUE

4 FILMS AYANT INSPIRÉ LE RAP

4 FILMS AYANT INSPIRÉ LE RAP

Notre dernière vidéo:

Coup de cœur :

Kobo – Anagenèse

Anagenèse - Kobo - CD album - Achat & prix | fnac