808S & HEARTBREACK DE KANYE WEST: L’ALBUM LE PLUS AVANT-GARDISTE DE L’HISTOIRE DU RAP ?

808S & HEARTBREACK DE KANYE WEST: L’ALBUM LE PLUS AVANT-GARDISTE DE L’HISTOIRE DU RAP ?

Kanye West est un artiste très controversé, dans le milieu de la musique et même plus généralement en tant que célébrité. Que ce soit à travers certains de ses propos sur des sujets tel que la traite des noirs: «On entend parler de l’esclavage qui a duré 400 ans. Pendant 400 ans? Ça ressemble à un choix». Mais aussi avec ses clashs envers un grand nombre de personnalités tel que Barack Obama, Big Sean ou encore Taylor Swift.

Malgré cela, du début de sa carrière en tant que Beatmaker pour Roc-A-Fella, label de Jay-Z, puis comme rappeur en solo jusqu’à son projet The Life of Pablo, sorti en 2016, il a toujours été considéré à la quasi unanimité comme un génie musical. Mais la sortie de ses trois derniers projets remet en question ses capacités d’innovations. Des bons albums qui restent plutôt bien accueilli par ses fans et par la critique, mais qui ont moins convaincu.

Nous allons le voir dans cet article, il est important de prendre du recul et du temps après la sortie d’un projet pour observer son impact sur l’industrie musicale. En effet, la riche discographie de Kanye regorge de classiques. On va s’intéresser ici à l’un d’eux en particulier, qui contrairement aux autres, a pris plusieurs années à être reconnu et qui aujourd’hui est désigné comme un des projets le plus influents de l’histoire du rap: 808s and Heartbreak

Le contexte de préparation de l’album 

Pour bien comprendre l’impact de ce projet, il est important de revenir sur le contexte de la période d’enregistrement. Kanye vient d’enchaîner depuis 2004 la sortie de trois projets acclamés par la critique, et accompagnés d’un immense succès commercial: The College Dropout en 2004, Late Registration en 2005 et Graduation en 2007. Ce dernier est jusqu’à aujourd’hui son album qui s’est le plus vendu, contenant des tubes comme Stronger ou encore Flashing Lights. Pour l’anecdote, Kanye annonce le projet pour le 11 septembre 2007, soit le même jour que le troisième album studio de 50 Cent: Curtis. Ce dernier lui demandera de repousser la sortie, ce qu’il refusera. 50 ira même jusqu’à annoncer que si son concurrent vend plus de CD que lui, il arrêtera sa carrière musicale. Au final, Kanye fera des plus gros scores en première semaine avec près de 950 000 ventes aux États-Unis, et obligera donc 50 à revenir sur sa position. 

Le rappeur de Chicago sort d’un succès commercial et critique, il est donc attendu au tournant. Malheureusement pour lui, deux événements vont venir toucher l’artiste lors de la conception de son projet. Tout d’abord le décès de sa mère, Donda, en novembre 2007, dont il était extrêmement proche. Puis en 2008, il se sépare de sa compagne Alexis Phifer, avec qui il partageait sa vie depuis 2002. 

Les innovations apportés par le projet 

Dans ce contexte, Kanye sort 808s and Heartbreak le 24 novembre 2008. L’album est novateur sur plusieurs aspects. Tout d’abord, les prods utilisées sont très minimalistes dû à l’utilisation de la boîte à rythme Roland TR-808, instrument qui influencera le nom du projet. Elle donnera une sonorité très synthétique, loin des grosses prods qui étaient populaires à ce moment-là dans le rap. Il sera notamment influencé par la musique pop du célèbre chanteur Phil Collins, interprète de nombreux tubes, surtout dans les années 80. Il va valoriser la mélodie avant les paroles, quelque chose qui se faisait très peu à cette époque.

Et pour cela, il va se mettre à chanter, sur les refrains bien sûr mais aussi sur les couplets. Autre élément central: l’utilisation poussée de l’auto-tune jusqu’à obtenir une voix plus proche d’un robot. Un peu comme si l’artiste avait perdu son côté humain suites aux épreuves qu’ils l’ont touchées, et qu’il se rapprochait plus d’une machine sans âme. Kanye n’a évidemment pas été le premier à utiliser l’auto-tune dans le rap. Il va même travailler sur l’album avec deux des rappeurs qui ont participé à sa popularité: T-Pain et Lil Wayne. Le premier va intervenir sur la direction artistique du projet et le deuxième en tant que featuring. L’utilisation de cet outil musical va être accompagnée d’un autre aspect novateur de l’album: les thèmes abordés. 

En effet, Kanye va composer un album entier autour des thèmes de la dépression, de l’abandon, de la tristesse et de la solitude. Des rappeurs avaient évidemment déjà écrit sur ces sujets avant à travers un morceau. Mais aucun d’eux n’avait assumé autant cette image “fragile”, d’assumer sa sensibilité et cela tout au long d’un projet. Il y évoque notamment son deuil et sa vie post-rupture. 

Accueil reçu par l’album 

L’accueil commercial est mitigé. Il fait de très bons scores puisqu’il vend 450 000 copies en première semaine et sera disque de platine près d’un mois après. Et le projet s’est vendu à près de quatre millions d’exemplaires dans le monde. Mais si on compare avec les ventes de son précédent album, Graduation, c’est un semi-échec. En effet ce dernier avait écoulé près de 950 000 copies seulement aux États-Unis. 

L’accueil critique est lui aussi partagé. Certains médias vont l’acclamer et mettre en avant sa prise de risque. Mais d’autre vont qualifier ce projet d’inaudible et ne pouvant même pas être qualifié d’album de rap. Mais c’est bien avec le temps que la majorité des spécialistes musicaux vont pouvoir réaliser l’impact énorme que le CD va avoir. Pour preuve, en 2009 le magazine Rolling Stone va classer l’album parmi les 500 meilleurs albums de tous les temps et va même l’inclure dans la liste des 40 albums les plus avant-gardistes de tous les temps. 

L’influence de l’album sur le rap 

808s & Heartbreak est un exemple parfait de pourquoi il ne faut pas juger un album à la première écoute et étudier son influence sur le court-terme. Ce dernier va influencer plusieurs générations de rappeurs et on l’observe encore aujourd’hui. L’exemple le plus célèbre est celui de Drake. Ce dernier a toujours déclaré que Kanye avait été sa plus grosse influence musicale. Les débuts de l’artiste canadien dans la musique à la fin des années 2000, dans un style mêlant rap et chant n’aurait jamais existé de la sorte sans lui. Ce n’est pas le seul à déclarer cela, on peut évidemment citer le cas de Travis Scott, qui deviendra le protégé de Kanye à ses débuts comme producteur.

Il est donc l’influence majeure de deux des plus gros artistes des années 2010. Mais au-delà d’exemples individuels, il est à l’origine de toute la génération dite “SoundCloud”. On y retrouve des rappeurs tels que Juice Wrld ou Lil Uzi Vert qui vont évoquer leurs dépressions et leur sensibilité exacerbée. Les deux indiqueront lors d’interviews que lors de la sortie de 808s and Heartbreak, ils étaient encore ado et vivaient une vie qu’ils considéraient comme normale. Mais l’écoute de l’album va leur donner l’envie de ressentir la tristesse que Kanye exprime.

Ce qui influencera plus tard leurs univers musicaux qui seront teintés de mélancolie et de vulnérabilité. Néanmoins, parmi tous les artistes qu’il a influencé, l’un d’eux occupe une place particulière. En effet celui-ci s’est beaucoup inspiré du rappeur de Chicago dans sa carrière, mais l’a aussi influencé sur la conception de 808’s & Heartbreak.

Il s’agit de Kid Cudi. Ils se rencontrent pour la première fois dans un rayon de CD au magasin Virgin de New-York. Cudi va alors aller lui parler et lui donner une démo. Ils se croiseront de nouveau quelque temps plus tard dans un magasin Bape. Kanye passait pour acheter des vêtements, Cudi travaillant dans la boutique, oublie d’enlever l’antivol d’une veste et dû lui courir après suite à ça. La rencontre se fait comme ça, le manager de Kanye écoute la démo de Kid Cudi et la passe à son artiste qui va apprécier la proposition artistique.

Ce dernier alors en préparation de 808’s & Heartbreak va l’inviter à Hawaï où il enregistre en studio. Ye était initialement parti là-bas pour l’enregistrement de The Blueprint 3 de Jay-Z avant de s’y installer pour son projet. Cudi quitte son emploi malgré sa situation précaire et le rejoint. Une réelle alchimie aura lieu entre les deux et Kid Cudi sera crédité sur quatre morceaux de l’album, soit un tiers du projet. Il lancera par la suite sa carrière solo en abordant des thèmes similaires allant jusqu’à parler de ses envies suicidaires.

scopemag

Média de passionnés

ARTICLES SIMILAIRES

RESTEZ PRINCE, DANS L’ART ET LA MANIÈRE

RESTEZ PRINCE, DANS L’ART ET LA MANIÈRE

« UN PEU DE SOLEIL » EN HIVER, ÇA FAIT DU BIEN

« UN PEU DE SOLEIL » EN HIVER, ÇA FAIT DU BIEN

AUSTIN ARRIVE AVEC « REFLET »

AUSTIN ARRIVE AVEC « REFLET »

JUL « SOURIRE TRISTE »

JUL « SOURIRE TRISTE »

Notre dernière vidéo:

Coup de cœur :

Kobo – Anagenèse

Anagenèse - Kobo - CD album - Achat & prix | fnac