BABY KEEM POURSUIT SON ASCENSION AVEC THE MELODIC BLUE

BABY KEEM POURSUIT SON ASCENSION AVEC THE MELODIC BLUE

À seulement 20 ans, Baby Keem est bien l’un des talents émergents les plus excitants du hip-hop. Il n’a pas encore la reconnaissance quasi universelle dont jouissent des poids lourds du game, mais on peut aisément soutenir que peu de rappeurs ont attiré l’attention collective du monde du rap comme Keem au cours des deux dernières années.

Une ascension fulgurante

Né Hykeem Jamaal Carter, Jr., le rappeur s’est hissé au premier plan de l’industrie au cours des trois années qui ont suivi sa première mixtape en 2018, autoproduite The Sound Of Bad Habits. Ce premier projet a vu le jeune californien éviter les raps socialement conscients qui ont fait de son cousin, Kendrick Lamar, une star, optant plutôt pour des prouesses mélodiques à travers douze instrumentaux trap.

Ce n’est que l’année suivante en 2019 que Baby Keem a vraiment fait sa marque sur le grand public, produisant des morceaux sur Crash Talk de Schoolboy Q et la B.O. du Roi Lion de Beyonce, ainsi que la sortie de ce que beaucoup considèrent comme sa mixtape révolutionnaire, Die for My Bitch . Une claque de 14 pistes qui a vu Keem se frotter à des éléments de Cloud Rap, de R&B et de rock alternatif, le projet a été acclamé par la critique et le public, dont beaucoup ont loué l’ambition et les talents vocaux du jeune artiste.

Alimenté par la popularité qui en a résulté, Die for My Bitch a affirmé Keem comme une des jeunes voix les plus prometteuses du Rap, comblant le fossé entre Playboi Carti et Kid Cudi pour offrir quelque chose de totalement unique dans la scène.

Une Hype grandissante

Keem refait surface en 2020 avec deux nouveaux morceaux : Sons & Crtics Freestyle et Hooligans, un bijou Trap complexe qui a été l’un de ses meilleurs travaux à ce jour.

La même année, il est nommé aux XXL Freshman 2020 et fait une apparition conjointe aux côtés de Kendrick sur la couverture de l’édition du 40ème anniversaire d’iD, tandis que son casting dans une récente campagne Calvin Klein n’a contribué qu’à élargir son degré de désirabilité.

Alors que l’année 2021 est encore dans son premier tiers, Baby Keem choisi de frapper à nouveau, sortant No Sense en mars et le mois suivant, le colossal Single Durag Activity assisté de Travis Scott. Accompagné d’un brillant clip réalisé par Eliel Ford, Durag Activity a impressionné dès sa sortie et a immédiatement été jugé comme l’un des meilleurs morceaux Hip-Hop de l’année, avec Keem et Travis livrant tous deux des couplets remarquables au sommet de l’instrumental Trap squelettique de la chanson.

Peu de temps après, Keem annonce l’arrivée imminente de son premier album The Melodic Blue. Et l’excitation est à son paroxysme quand, avec le cousin, il sort Family Ties et apparaît dans Praise God sur l’album évènement de Mr West, Donda. Nous sommes, à ce moment là, qu’à quelques jours de la sortie du premier LP tant attendu.

10 septembre 2021, date de la confirmation ?

The Melodic Blue est un premier album réussi.

Baby Keem montre ici plus de promesses et de fraîcheur que la plupart ne l’ont montré au début de leur carrière. L’album est un indicateur frappant de ce que Keem est devenu. Chacun de ses 16 morceaux – dont 15 ont été produits par lui même – met en valeur ses talent de Beatmaker, tandis que ses arabesques vocales sauvages et les flux éclectiques dispersés sur l’album contribuent à affirmer sa réputation comme l’un des meilleurs de sa génération.

L’intro trademark usa, a le potentiel d’être l’une des chansons d’ouverture les plus fortes de l’année. Keem comprend la pression qu’il subit et s’en réjouit. En quelques années à peine, propulsé sous les projecteurs du succès, Keem fait face à une énorme responsabilité pour être à la hauteur des attentes, rappant des lignes comme : I took the torch, I quite being nice / I took the torch, now i gotta fight.

Le californien continue de s’imprégner de ses tonalités familières, optimistes, tout en restant vantard et en se cognant la tête sur des titres comme pink panties, cocoa Ft Don Toliver et le surprenant booman. Il montre combien de fois il peut changer de son, d’instrumental et de flow tout au long de The Melodic Blue avec des différences flagrantes comme entre family ties et first order of business.

Le morceau spacegoats est un interlude très fort, avec une boucle de piano époustouflante et émouvante. La piste issues montre un aperçu plus profond de l’esprit de ce jeune de 20 ans qui semble sage au-delà de ses années. La chanson 16 est peut-être la meilleure de l’album, avec Keem interprétant une sorte de ballade Dream-Pop vulnérable, aimante et désolée. Trouvez moi une Intro d’album aussi belle en 2021 !

Comme c’est généralement le cas avec la musique de tout jeune artiste, il y a des inconvénients à son premier LP. Il semble que Keem se situe parfois entre le désir de vulnérabilité et d’invincibilité, comme le montrent certains morceaux, où il parfois jute un rappeur bruyant et rapide. L’équilibre entre les deux côtés du rappeur n’a pas encore été complètement lissé, ce qui conduit parfois à des changements d’énergie abrupts lors de l’écoute d’une chanson à l’autre.

Malgré cela, The Melodic Blue pourrait bien être l’un des meilleurs premier albums de Rap de l’année. La production, la vision, les paroles et l’aura que Baby Keem apporte au projet sont indéniables. Sa trajectoire est incomparable et sa croissance est impressionnante.

Baby Keem ne laisse planer aucun doute sur une chose : au sommet de l’industrie, une place l’attend.

Guettons son ascension.

Article rédigé par Brakours.

scopemag

Média de passionnés

ARTICLES SIMILAIRES

RESTEZ PRINCE, DANS L’ART ET LA MANIÈRE

RESTEZ PRINCE, DANS L’ART ET LA MANIÈRE

« UN PEU DE SOLEIL » EN HIVER, ÇA FAIT DU BIEN

« UN PEU DE SOLEIL » EN HIVER, ÇA FAIT DU BIEN

AUSTIN ARRIVE AVEC « REFLET »

AUSTIN ARRIVE AVEC « REFLET »

JUL « SOURIRE TRISTE »

JUL « SOURIRE TRISTE »

Notre dernière vidéo:

Coup de cœur :

Kobo – Anagenèse

Anagenèse - Kobo - CD album - Achat & prix | fnac